Cabinet 04.94.41.06.04

Chirurgie des paupières blépharoplastie

Blépharoplastie

La  chirurgie des paupières ou blépharoplastie a pour priorité de rajeunir le regard tout en conservant l’identité, la personnalité de chacun.

Les éléments importants à considérer dans l’analyse du regard sont la position et forme du sourcil, l’excès de peau au niveau des paupières, de même que la présence de poches graisseuses (hernies).

Ces différents problèmes sont traités par les techniques de blépharoplasties chirurgicales.

Les rides de la patte d’oie et  le cerne sont d’autres marques du temps qui peuvent être traitées par des procédés moins invasifs de médecine esthétique.

Chirurgie de la paupiere supérieure

Un excès de peau au niveau de la paupière supérieure (appelé dermatochalasis)  associé à un petit relief interne  (hernie graisseuse) sont responsables d’un regard vieillissant avec, chez la femme une gêne au maquillage. La blépharoplastie supérieure permet de traiter ces différents éléments et de rajeunir le regard des patients de façon radicale et durable. L’intervention est réalisée sous anesthésie locale seule ou avec une sédation légère.

Chirurgie de la paupiere inférieure ou des « poches sous les yeux »

La blépharoplastie inférieure permet de traiter les « poches sous les yeux » qui correspondent en réalité à un excès de graisse. Il existe deux techniques principales dont le choix dépend de l’âge du patient et de la qualité de sa peau.

Microinjection de graisse, traitement des cernes

Les dernières techniques de chirurgie esthétique utilisent des micro injections de graisse du patient prélevée ailleurs sur l’organisme. Cette graisse est injectée au niveau des zones creuses du visage (par définition des zones vieillissantes) comme le cerne ou les pommettes. Cette intervention permet l’obtention d’un rajeunissement naturel avec un effet « coup d’éclat » sur la peau très apprécié des patients.

Reprise d’une vie sociale après chirurgie des paupières

On considère que le retour à une vie sociale est possible une à deux semaines après réalisation d’une blépharoplastie